La mobilité des processus opérationnels et métier

Processus opérationnels

Avec l’innovation technologique de la mobilité, le monde industriel tire parti d’avantages significatifs dans l’optimisation des processus liés au cœur de métier. Le challenge quotidien auquel sont confrontées les industries est de garantir la meilleure efficacité possible des activités centrales qui constituent la source principale de leur profit. Des domaines aussi variés que la logistique, le transport, l’énergie, la gestion d’infrastructures, pour ne prendre que ces exemples, bénéficient déjà d’atouts concurrentiels indéniables dans la gestion de leurs processus opérationnels tout en maîtrisant les coûts d’opération.

Les avantages de la mobilité

Pourquoi rendre mobiles les processus opérationnels ? Tout simplement pour améliorer la fluidité des interventions et des échanges de données. L’accessibilité des informations opérationnelles à distance permet d’optimiser la qualité du service en rationalisant les plannings, en réduisant les délais, en diminuant le risque d’incidents de toute nature, tout en augmentant l’efficacité des activités d’inspection, de contrôle, de maintenance. Les bénéfices qu’apportent ces nouvelles fonctionnalités sont tels que l’on parle souvent de 10, 20 voire 30 % de réduction des coûts d’exploitation.

Le niveau croissant d’automatisation des machines et la complexité grandissante des flux d’information incitent les industries à s’intéresser à l’adoption de systèmes informatisés rendant plus efficients leurs processus opérationnels. L’avènement de ce que l’on appelle l’« industrie 4.0 » permet le déploiement d’une technologie de la mobilité qui facilite l’automatisation de la gestion des processus en reliant entre eux les divers acteurs et les systèmes informatiques. On peut le constater par exemple dans la gestion de lignes de transport, de ports et d’aéroports, au sein de parcs immobiliers ou de flottes de véhicules importantes ou dans des configurations comprenant des centaines ou des milliers de centres techniques éloignés.

Ces nouvelles technologies viennent donc à point nommé pour assurer un accompagnement sur mesure et permanent des agents dont la responsabilité quotidienne est d’accomplir des tâches d’inspection, de contrôle, de suivi des processus.

De réelles opportunités de croissance grâce à la technologie mobile

Les processus métier se sont ouverts depuis quelques années à la mobilité. En 2014, Accenture, la plus grande entreprise de conseil dans le monde, avait conduit une étude sur 1500 cadres dirigeants dans 14 pays sur ce sujet (1). Les résultats montraient que la mobilité était la priorité de 43 % des cadres. Les dirigeants interrogés estimaient que cette technologie représentait un enjeu crucial pour leur stratégie métier. S’agissant des projets de mobilité mis en œuvre récemment, 10 % des cadres dirigeants mentionnaient un retour sur investissement (ROI) supérieur à 100 % tandis qu’un quart d’entre eux affirmait avoir constaté un ROI compris entre 50 % et 100 %.


En s’équipant des moyens technologiques offrant une plus grande mobilité de leurs systèmes d’information, les entreprises voient leur investissement récompensé à court et à moyen terme.

Pierre Joly CEO