La GMAO en mobilité : le boom des applications mobiles

GMAO

Au programme de cet article :

La digitalisation de la maintenance

La mobilité est l’un des atouts essentiels de la GMAO, la Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur, dont les applications mobiles sont l’un des nouveaux vecteurs. La digitalisation de la maintenance s’appuie en effet sur une multitude de supports : tablettes, smartphones, PDA (Personal Digital Assistant) et désormais via des applications mobiles, dédiées à la GMAO. Accéder à tout moment et de n’importe quel lieu aux données de son organisation devient indispensable pour être efficace. Avec l’amélioration de l’accessibilité de logiciels en ligne, mais aussi l’allègement de certaines versions d’applicatifs, conçues désormais directement pour PDA, la GMAO devient un outil du quotidien, que l’on peut utiliser à tout moment et surtout depuis n’importe où. Les applications mobiles et les nouvelles technologies, permettent dès lors d’apporter des réponses, à la fois nouvelles et plus efficaces, auprès des entreprises.

Les objectifs de la GMAO

Les principaux objectifs de la GMAO sont de rendre la maintenance plus fluide, efficiente et plus instantanée, voire naturelle. Aussi, une réelle simplicité d’usage ne peut que développer son utilisation. Les applications mobiles de GMAO répondent parfaitement à cet objectif. Les enjeux en la matière sont importants : efficacité opérationnelle, uniformisation des pratiques, planification, mais aussi économies d’échelle. Aujourd’hui, la maintenance ne saurait se concevoir sans solutions informatiques et logicielles adaptées. Les prochains défis résident dans le caractère mobile de ces différentes solutions de maintenance. Les nouvelles technologies doivent en effet être au service de la maintenance. Les différents outils connectés permettent d’avoir accès à une pléiade de services : géolocalisation, prise de photos, accès aux boîtes mails d’entreprise … Et ce d’autant plus que la pénétration des nouvelles technologies en entreprise est excellente.

Aussi, le full web est devenu incontournable en matière de GMAO. Aujourd’hui, on doit pouvoir accéder au logiciel depuis n’importe quel terminal, via internet. Auparavant, dans le cadre d’une architecture conventionnelle client/serveur, les logiciels de GMAO étaient installés sur des postes clients dédiés et mis en réseau. Ces postes se chargeaient ensuite d’envoyer des requêtes à un serveur, sur lequel on implémentait une data base.

Grâce au full web, plus aucune installation n’est nécessaire, pour accéder au logiciel de GMAO, il suffit de disposer d’un terminal compatible, d’internet et d’un accès au logiciel. Une telle solution permet non seulement des gains d’espace (le tout peut être hébergé directement chez l’éditeur des solutions logicielles), mais aussi des gains de productivité. En cas de mise à jour, par exemple, il n’est plus nécessaire de mettre à jour via une intervention spécifique chaque terminal, mais cette intervention peut être effectuée au niveau du serveur. Comme aucun applicatif n’est réellement installé sur les terminaux, le déploiement des solutions proposées est facilité et n’en est que plus rapide.

Par le biais d’un accès internet, il est alors possible pour les prestataires ou les techniciens de remettre à jour une base de données, mais aussi de consulter un historique détaillé d’interventions, ou voir un descriptif des équipements environnants très facilement. L’optimisation des coûts de maintenance et des process de traitement va dans ce sens. L’objectif recherché est toujours la diminution des temps d’arrêts des machines ou des chaînes de production ; en vue d’éviter l’imprévu. Optimiser les coûts signifie aussi gérer au mieux son capital d’équipements, en vue d’en améliorer la fiabilité.

La mobilité et les nouveaux outils numériques

La mobilité et les nouveaux outils numériques de GMAO permettent de suivre l’activité des techniciens en temps réel. Aussi, ces derniers peuvent recevoir des notifications de manière instantanée. L’accès à l’information s’en trouve facilité, les demandes d’assistance peuvent également être traitées dans des délais plus brefs. Et un réel suivi de l’activité (à la minute près) est permis. Pour être efficace, la maintenance doit être dynamique et s’adapter à chaque fois afin d’optimiser constamment les coûts. L’usage d’un outil de GMAO en entreprise, pour être efficace, nécessite ainsi la standardisation des pratiques. Les différentes règles existantes doivent être unifiées, et la mise en place d’un langage commun de maintenance doit être encouragée. Le full web va encore plus loin en ce sens, en développant la centralisation des données mais aussi en permettant l’harmonisation des différents systèmes utilisés, et ce via des applications mobiles.

En outre, grâce au recours à des applications mobiles, les logiciels full web permettent de limiter la course à l’investissement. En effet, il n’est plus nécessaire de posséder les terminaux les plus puissants pour être à la pointe de la technologie puisque les différentes solutions sont hébergées sur un serveur indépendant. Les possibilités de passerelle avec d’autres unités d’un même groupe peuvent ainsi être démultipliées. À travers le full web, l’Application Service Provider (ASP) permet à l’utilisateur une meilleure maîtrise de ses coûts.

A la recherche d’un cycle vertueux

L’amélioration de l’efficacité opérationnelle de différents sites nécessite une optimisation constante. Un cycle vertueux : Reliability Centered Maintenance (RCM) doit être recherché. Il s’agit d’une démarche d’analyse critique des défaillances et des causes. Toutefois, une telle organisation repose avant tout sur une collecte d’informations efficiente et pertinente. La simplicité d’utilisation via des systèmes d’information uniformisés apparaît comme la norme pour s’intégrer dans un système de production et d’uniformisation (SCADA). La mobilité va sans cesse dans le sens de davantage de simplicité mais aussi et surtout d’instantanéité. La mobilité des dispositifs peut en effet être par exemple un accélérateur considérable de formation des personnels.

La mise en avant de fonctions précises permet ainsi à des nouveaux utilisateurs de se former à ces dernières. Elle permet aussi à d’anciens collaborateurs expérimentés de découvrir de nouveaux modes d’action. Une familiarisation rapide, mais aussi intuitive, avec de nouvelles fonctionnalités est ainsi possible grâce à la mise en place de solutions pertinentes et adaptées.

La mobilité, piste sérieuse d’économie

En outre, une mobilité facilitée est une sérieuse piste d’économie. Puisqu’elle permet une optimisation des moyens par rapport aux besoins toujours plus adaptée. Les demandes d’interventions sur le terrain peuvent ainsi être réparties au mieux, via une remontée en temps réel des bons d’intervention. Comme par exemple des différentes pannes sectorielles. La prise de décision s’en avère facilitée mais surtout accélérée.

Outre l’avantage pour les techniciens d’intervention de bénéficier des bons de manière instantanée (ou presque, selon les connexions mises en place), ces derniers peuvent via les applicatifs mis en place, profiter d’informations et de documentations techniques très facilement, directement depuis leur PDA. Si besoin il peut également bénéficier de l’ajout de conseils pour des interventions fréquentes. Et pour le rappel de différentes consignes de sécurité. Grâce à l’usage de la GMAO et d’applications mobiles dédiées, en sus de la bonne réalisation des tâches demandées, un suivi de la qualité des interventions peut être organisé. Un tel suivi peut passer par exemple par une obligation de prise de photos suite à une intervention. Suite à celle-ci, le responsable du technicien peut directement remanier les photos, à distance. Le contrôle immédiat de la qualité de l’intervention peut être un vecteur d’amélioration de la satisfaction client.

Sur un plan plus humain, il peut permettre de déceler rapidement des besoins de formation spécifiques à un technicien. La documentation de l’intervention via à la fois des photos, et une géolocalisation, permettent aussi d’attester de la bonne réalisation du travail. Si la GMAO en mobilité via des applicatifs dédiés se révèle une excellente solution pour les techniciens en mobilité, elle peut avoir bien d’autres usages. La GMAO en mobilité a en effet des avantages évidents en matière de gestion et de logistique de stocks. Cela grâce à l’inclusion d’informations sur les mouvements de stocks.

Outre la prise de photos et la géolocalisation précédemment évoquées, le PDA, via des applicatifs efficaces, peut permettre d’intégrer diverses applications de cartographie, mais aussi des outils métiers propres au fabricant. Ces solutions disposent ainsi de l’avantage considérable de la personnalisation. Par ailleurs, le caractère connecté permet au technicien, après une saisie sur son PDA, de retrouver directement ses données sur ordinateur.

Jusqu’à présent des exemples de nature industrielle ont été évoqués, toutefois une conversion dans le domaine des services est évidemment possible. On peut envisager des dispositifs de recueil et de reconnaissance de signatures électroniques ; de même que l’intégration de questionnaires de satisfaction. L’usage d’applications mobiles permet ainsi d’uniformiser sa qualité de service par le biais de différents prestataires mais aussi sur différents produits. Bien que ces solutions soient innovantes, elles ont tendance à devenir de réelles attentes auprès de la clientèle.

L’apparition de nouveaux métiers

L’usage de telles technologies, proches du client et du consommateur, participe à l’élaboration de nouveaux métiers. Les applications mobiles de GMAO permettent en effet de développer la polyvalence des techniciens. Ces derniers grâce à l’accès à des documentations précises en ligne, peuvent voir leurs champs d’intervention s’élargir. La possibilité de prendre des photos et de les envoyer instantanément permet aussi de recourir à l’avis d’une tierce personne. Un expert peut alors prendre le relais, à distance. Ce dernier peut aussi prendre des décisions permettant la résolution d’une panne d’un niveau supérieur aux capacités de résolution du technicien envoyé sur le terrain, ou pour laquelle ce dernier n’aurait pas été formé.

Grâce aux applications de GMAO, le technicien n’est plus seul sur le terrain. De plus il peut bénéficier, à distance, de l’appui d’un plateau logistique quasi-complet. Côté entreprise, de telles solutions peuvent permettre une nouvelle fois d’adapter leurs structures de coûts en centralisant l’expertise. Il peut également s’agir en même temps d’un moyen de maîtriser les compétences et leur usage pour l’entreprise.

Enfin, dans la cadre d’une démarche de communication innovante et de jeunesse d’image, l’usage des nouvelles technologies et de la GMAO en mobilité, via des applications mobiles dédiées tout particulièrement, permet de véhiculer une image de société jeune, dynamique et évolutive auprès de la clientèle. L’adaptabilité des sociétés mais surtout leur réactivité face à des besoins de plus en précis constituent de véritables atouts. Il n’est ainsi pas étonnant que de plus en plus d’entreprises développent des projets en ce sens.

Emma Duverne Marketing Manager